L’entreprise de demain sera RSE …

L’avenir de l’innovation est de retrouver du sens (Voir Article publié le 21 juin 2019, lien https://www.novation-conseil.com/la-noblesse-de-linnovation-retrouver-du-sens/ ), sens qui ne peut être que le cœur de la raison d’être de l’entreprise qui la porte.

L’entreprise se retrouve alors en responsabilité, non pas uniquement de la perduration de son activité, mais également et peut-être surtout, de l’imprégnation de son activité.

Une imprégnation générale, interne comme externe, au sein de son environnement global d’implication, à considérer spatialement, dans toutes ses dimensions.

Ainsi, l’imprégnation de l’activité, par le biais de la considération générale de son implication, définit le nouveau paradigme de la raison d’être de l’entreprise dont l’atome sera « Sa Responsabilité ». La prise en compte et la considération première de « LA RESPONSABILITE » devient le nouvel axiome d’existence et de projection de l’entreprise de demain et ce dès aujourd’hui.

Cette mutation de perspective est exigée par une situation sociétale et environnementale au bords de l’implosion : surproduction, épuisement des ressources naturelles, destruction des écosystèmes, effondrement programmé du « tout pétrole » … Le système économique actuel, basé principalement sur la production à fond perdu, est à l’aune d’atteindre ses limites et par là même sa finitude, modèle sociétal y compris.

L’entreprise est constitutive de la société et en porte aussi l’essence. Étymologiquement synonyme du « faire ensemble », constituée à la base par des hommes, elle se doit de retrouver sa raison d’être pour des hommes et l’environnement global dans lequel il se meut. L’entreprise est donc le vecteur porteur de cette mutation simplement requise par la volonté et/ou la nécessité de perdurer.

 

Ce principe de responsabilité existe pourtant déjà : le RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale).

Il semble pourtant être resté davantage « lettre d’intention », peut-être trop codifié, trop absolu dans sa déclaration et trop rigide dans ses principes, trop éloigné de certaines réalités pratiques pour être largement diffusé et appliqué au titre de ce qu’il aurait du.

Au-delà de ce premier constat, il n’en reste pas moins la base réflexive et de mise en action pour transformer durablement le rôle de l’entreprise, la projection de ses actions, la façon dont ses acteurs s’y considèrent et trouvent une raison profonde de s’y impliquer.

Le RSE ne doit pas rester qu’un principe de gouvernance, il a intérêt à muter lui aussi pour devenir un nouvel axe de réflexion et d’inventivité, pour imaginer les produits et services de demain.

« La responsabilité » n’est plus une contrainte mais une immense opportunité d’être et d’inventivité.

Le principe sera alors de la faire sienne, l’assumer pleinement, la porter haut et fort pour en faire un axe revendicatif et de valeur.

« La responsabilité » est un axe de considération global que l’humanité attend comme est prête à donner.

Votre valeur est dans « Votre responsabilité ». Lancez-vous, Novation vous accompagne.

 

 Pierre TALOU (Tous droits réservés – Copie interdite)

By | 2020-02-05T11:01:01+01:00 août 31st, 2019|