« Ne luttez plus, soyez ! »

L’humanité a un urgent besoin de changer de paradigme : celui de ne plus lutter mais d’être ! Mais que cela signifie t’il concrètement ? Pour l’entreprise et son devenir, que cela invoque-t-il ?

Depuis que le monde est monde et notamment celui de l’avènement des sociétés organisées, l’humanité s’est construite autour de la conquête, des territoires, des espaces, des choses, souvent dans l’adversité à l’encontre de ses propres congénères, de la nature, des biens et des choses.
Cette conquête a apporté une certaine modernité et des progrès de vie matérielle dont la plupart d’entre nous bénéficions aujourd’hui. Mais ceci s’est potentiellement fait au détriment de notre propre devenir au final, car répondant de façon paradoxale, davantage à une « nécessité de survie » qu’à celle d’une recherche de progrès véritable.

Ainsi l’entreprise fut un des vecteurs de cet axiome, elle-même constituée d’hommes et mouvant dans un milieu piloté peu ou prou par ce fonctionnement : « la guerre économique » ou « lutter contre la concurrence » ne sont pas de vains mots !
L’innovation a été portée, entre autres, comme une arme permettant d’y répondre, l’ensemble des progrès technologiques de ces dernières décennies n’en étant qu’un facteur d’accélération, mais toujours suivant le même axe….

Aujourd’hui ce modèle tant à montrer ses limites : celui du toujours plus, de la conquête de l’inutile, de la perte de sens. L’humanité est maintenant à un point d’inflexion, dont sa volonté et sa capacité d’entreprendre, c’est-à-dire faire ensemble, vont être modifiées ou sont déjà en passe de l’être.

Ainsi l’innovation de demain sera celle de la conquête de l’être : ne plus trouver le plus mais le quoi !

Il ne s’agit plus d’INNOVATION mais de NOVATION, un modèle qui remplace l’autre, nouveau paradigme qui démarre de ce que l’on est et de ses valeurs, à la rencontre de ceux qui sont ou souhaitent être et leurs valeurs.

A l’échelle de l’entreprise cela signifie démarrer de ce qui l’anime, la compose, fait sa spécificité et son expertise, ses forces et sa reconnaissance, car par force d’équilibre des choses, toute action sensée et centrée trouve son débouchée.
Ainsi une entreprise à l’écoute, claire sur ses offres et ses valeurs qui la gouvernent, trouve ses clients.

La NOVATION, outre cette transformation de point de vue et d’actions qui y sont liées, devient un axe fort fédérateur de l’entreprise elle-même et ceux qui la compose.
Cette action fédératrice s’exerce aussi au sein de son écosystème, partenaires, fournisseurs et au final, clients, auprès desquels la relation s’infléchie au bénéfice de la réalité, la sincérité, la proximité.
C’est un parti pris gouverné par un juste équilibre entre stratégie, réalités techniques, commerciales et économiques, valeurs humaines et d’entreprise.

Le nouveau paradigme est donc : ne plus conquérir mais faire adhérer. Pour cela : « Ne luttez plus, soyez ! »

Pierre TALOU (Tous droits réservés – Copie interdite)

RETOUR
By | 2018-08-24T11:58:14+02:00 août 24th, 2018|